La maladie de Horton

La maladie de Horton appelée également l’artérite de Horton ou l’artérite temporale, est une inflammation des artères et le plus souvent de l’artère temporale qui est située au niveau de la tempe.

Qu’est ce que la maladie de Horton ou artérite temporale?

Cette affection touche plus particulièrement les femmes de plus de 50 ans trois fois plus que les hommes et beaucoup plus les personnes originaires d’Europe du Nord. La maladie de Horton touche une personne sur 10 000, mais une sur 120 pour les personnes de plus de 80 ans.

Elle se caractérise par des maux de têtes particulièrement douloureux et des troubles de la vision
On ne connait pas réellement la cause de cette maladie, mais on penche fortement pour une réaction auto-immune, le système immunitaire réagissant par erreur contre les cellules de l’organisme et ses propres artères.

Diagnostic et Symptômes de la maladie de Horton ou artérite d’Horton

Les symptômes peuvent être communs à de nombreuses maladies aussi il n’est pas toujours facile de reconnaître de prime abord la maladie de Horton, en revanche d’autres symptômes désigneront eux sans aucun doute cette pathologie.

  • – Maux de tête parfois uniquement au niveau de la tempe
  • – Fièvre légère
  • – Perte de poids
  • – Perte d’appétit
  • – Trouble de la vision avec parfois une vision double
  • – Fatigue importante
  • – Douleurs au niveau des articulations
  • – Douleurs au niveau des mâchoires
  • – Douleurs dans le cuir chevelu
  • – Myalgies
  • – Etc…

Le diagnostic peut être rapidement fait si les symptômes propres à la maladie comme une douleur à la tempe forte et des douleurs lors de la mastication sont présents.

Dans le cas où les symptômes sont plus généraux les analyses de sang révèleront une vitesse de sédimentation rapide, ainsi que la présence de protéine C réactive. Et on pourra éventuellement faire une biopsie, un prélèvement de l’artère temporale que l’on prélève et analyse.

Evolution et complications éventuelles de la maladie de Horton

La maladie d’Horton peut avoir des complications sérieuses et les conséquences peuvent être graves.

L’AVC l’accident vasculaire cérébral est une complication assez rare de la maladie de Horton mais cela peut arriver.

La cécité : l’inflammation des artères réduit le débit sanguin, et cette diminution si elle est importante et se situe au niveau de l’œil peut entraîner une cécité permanente.

On pourra jouter à cela un risque accru d’anévrisme, des troubles du comportement et de l’humeur.

Traitement de la maladie de Horton

On la traite essentiellement avec des prescriptions de corticoïdes, un traitement à base de cortisone dont l’efficacité sera immédiate avec en général un traitement d’attaque au cours du premier mois pour faire revenir la vitesse de sédimentation et l’inflammation à un niveau normal.

Puis progressivement les doses seront diminuées pour aller vers un traitement de fond.
La corticothérapie n’est pas toujours sans effet secondaires aussi on veillera à les surveiller de près, il peut y avoir risque d’hypertension ou d’ostéoporose.

En parler c'est aussi aider les malades...
Faîtes découvrir cette maladie à votre entourage en partageant cette page :

1 Comment on La maladie de Horton

  1. Vos renseignements sur la maladie de Horton,me sont précieux.Arrivée soudainement, est prise en charge sans délai, à partir de la découverte par un contrôle sanguin .Prise de corticoïdes immédiatement BAT dans les deux semaines, tout cela me rend optimiste quand à la bonne suite des evènements. Jai 92 ans. à part une tension artérielle de plus de 30 ans. Surveillée ,et des douleurs : problèmes d’arthrose, je suis en bonne santé, et surtout optimiste.Merci . Bien à vous .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*